Translate

Δευτέρα, 21 Αυγούστου 2017

Montesquieu - Droit Comparé


Τα είχε πει πολύ καθαρά, ο Montesquieu, στο "De l'esprit des lois", 1748 (GF Flammarion, Paris 1979):






    "Elles [les lois] doivent être tellement propres au peuple pour lequel elles sont faites, que c'est un très grand hasard si celles d'une nation peuvent convenir à une autre.
    Il faut qu'elles se rapportent à la nature et au principe du gouvernement qui est établi, ou qu'on veut établir; soit qu'elles le forment, comme font  les lois politiques; soit qu'elles le maintiennent, comme font les lois civiles.
    Elles doivent être relatives au physique du pays; au climat glacé, brûlant, ou tempéré; à la qualité du terrain, à sa situation, à sa grandeur; au genre de vie des peuples, laboureurs, chasseurs, ou pasteurs : elles doivent se rapporter au dégré de liberté que la constitution peut souffrir, à la religion des habitants, à leurs inclinations, à leurs richesses, à leur nombre, à leur commerce, à leurs moeurs, à leurs manières : enfin elles ont des rapports entre elles; elles en ont avec leur origine, avec l'objet du législateur, avec l'ordre des choses sur lesquelles elles sont établies. C'est dans toutes ces vues qu'il faut les considérer."






Και για όσους δεν διαβάζουν γαλλικά, στην αγγλική μετάφρασή του (Montesquieu, The Spirit of the Laws, Cambridge University Press 1989, p. 8-9):

"Laws should be so appropriate to the people for whom they are made, that it is very unlikely that the laws of one nation can suit another.
Law must relate to the nature and the principle of the government that is established or that one wants to establish; whether they form it, as may be said of political laws; or whether they support it, as in the case of civil institutions.
They should be related to the physical aspect of the country; to the climate, be it freezing, torrid, or temperate; to the properties of the terrain, its location and extent; to the way of life of the peoples, be they plowmen, hunters, or herdsmen; they should relate to the degree of liberty that the constitution can sustain, to the religion of the inhabitants, their inclinations, their wealth, their number, their commerce, their mores and their manners; finally, the laws are related to one another, to their origin, to the purpose of the legislator, and to the order of things on which they are established. They must be considered from all those points of view."



Δεν υπάρχουν σχόλια:

Δημοσίευση σχολίου