Translate

Σάββατο, 2 Ιουλίου 2016

"La comparaison aide en définitive à dépasser les illusions d'optique"






"Les systèmes juridiques modernes se composent d'un grand nombre de formants. Dans chaque système on distingue plusieurs formants légaux, les uns au niveau constitutionnel, les autres au niveau des règles ordinaires, légales, réglementaires, etc., et quelques formants jurisprudentiels et doctrinaux. Certains formants ne semblent pas nécessaires à la finalité du droit. Tel est le cas des déclarations scientifiques, des proclamations sur le but de la loi, c'est-à-dire sur les effets escomptés par le législateur, les définitions relevant de la science politique, etc. Le comparatiste ne jugera pas identiques des solutions juridiques appartenant à deux systèmes différents, lorsque l'un des formants (même unique) se révèle différent. L'étude comparative ne peut donc être menée sans qu'une analyse juridique préalable distingue, c'est-à-dire dissocié, les divers formants. En même temps, ce processus permet de mesurer l'écart existant entre un formant et l'autre."






"En cela réside l'apport de la comparaison à la connaissance du système particulier qu'elle étudie. Le système examiné sera considéré comme plus compact ou plus diffus selon que l'écart entre les différents formants sera plus limité ou plus ample. La perception des écarts ne suscitera pas nécessairement l'enthousiasme des juristes appartenant au système examiné : ceux qui se meuvent à l'intérieur d'un système pensent naturellement que les propositions juridiques contenues dans les différents formants ne peuvent se contredire. La comparaison aide en définitive à dépasser les illusions d'optique."

Τα αποσπάσματα είναι από το εξαιρετικό βιβλίο:

A. Gambaro/R. Sacco/L. Vogel, "Le droit de l'Occident et d'ailleurs", L.G.D.J. 2011, p. 4









Δεν υπάρχουν σχόλια:

Δημοσίευση σχολίου